Delgres

Delgres

Mais qui est le groupe Delgres, dont le premier album Mo Jodi est sorti en août 2018 et qui fait tant parler de lui ? Un trio de blues caribéen, chanté le plus souvent en créole, né il y a quatre ans de la rencontre de Pascal Danaë avec le batteur Baptiste Brondy et le joueur de soubassophone Rafgee.
C’est surtout une aventure intime, un voyage intérieur où la musique devient le véhicule imaginaire, vibrant, d’un vécu personnel, d’une histoire familiale. Et plus largement, du destin d’une partie du monde marquée par le déracinement et la difficile conquête d’une identité. L’une des premières chansons à voir le jour, Mo Jodi, va se révéler décisive. Elle s’inspire de l’héroïsme d’un personnage incontournable de la lutte contre l’esclavage dans les Antilles françaises, Louis Delgrès dont le groupe tirera son nom.
Ce power trio unique, proche des univers des Black Keys et de Hanni El Khatib oscille entre rock sous hypnose, soul tellurique et garage abrasif. Il atteint le stade ultime de cette créolité féconde dans laquelle Edouard Glissant croyait voir la promesse d’un monde moins barbare et plus fraternel.


David Walters, musicien multi-instrumentiste, compositeur, et producteur, il a composé deux albums, Awa en 2006 et Home en 2009. Il a eu l’occasion de faire les premières parties de M, Morcheeba, Gotan Project ou encore Jamiroquaï. Ses lives mixent guitare, voix, percussions atypiques et samples sur un répertoire où se mêlent sonorités caribéennes, rythmiques hip-hop et pop incandescente.


1. Evénements
2. Tarification
3. Paiement